Scierie Merle à La Coquille : transformation d’essences locales sans traitement

Située à La Coquille, la Scierie SAS MERLE ET FILS transforme des essences locales comme le châtaignier, le chêne mais aussi le douglas, le mélèze, le peuplier, l’acacia … sans aucun traitement. Le bois n’est utilisé que pour les applications liées à leurs propriétés naturelles. Forte d’une longue expérience, Christophe Merle et son équipe propose les meilleurs produits  pour vos applications et vous apporterons de nombreux  conseils

Interview de Christophe Merle par Céline Fargeot, du service Communication de La Communauté de Communes Périgord-Limousin

Quelle est l’histoire de votre entreprise ?

L’entreprise a été créée en 1921 par mon arrière-grand-père Jean Merle et ses quatre fils. L’’entreprise proposait alors le sciage en forêt et le battage agricole. Au fil des années, l’entreprise s’est diversifiée en abandonnant le battage et en développant la fabrication de parquet. En 1960, la SNC MERLE FRERES est créée puis en 1974 la SARL MERLE ET FILS.

L’activité sera alors basée sur la fabrication de traverses de chemin de fer, le bois de menuiserie et toujours le parquet. Puis, elle va évoluer vers d’autres produits comme la charpente, les avivés en chêne et châtaignier, et des prestations comme le séchage et l’étuvage, pour, à ce jour, proposer une gamme allant de la charpente brute ou rabotée, du bardage, des lambris intérieurs grande dimensions, des lames de terrasse et des parquets multi-essences.

En 2003, Christophe Merle reprend l’entreprise familiale et intègre en 2009 son 1er fils Yohan puis en 2019 Alexandre. Ce sont à ce jour 5 générations qui se sont succédées en ce transmettant expérience et amour du bois.

Quelle est la particularité de votre entreprise ?

Nous ne transformons que des essences locales comme le châtaignier, le chêne mais aussi le douglas, le mélèze, le peuplier, l’acacia etc. Nous n’effectuons aucun traitement et n’utilisons les bois que pour les applications liées à leurs propriétés naturelles. Nous aimons la nature, nous vivons dans un cadre préservé, nous ne nous voyons pas travailler autrement. Nous sommes agréés PEFC.

Nous fabriquons du parquet, du lambris, des lames de terrasse, des pergolas, des tables de pique-nique…et autres mobiliers extérieurs. Nous nous adaptons à toutes les demandes. Le bois local convient à beaucoup d’usages et a un bel avenir devant lui.

Nous travaillons pour des particuliers, des paysagistes, des artisans et des collectivités en terme d’aménagement extérieur et nous faisons aussi du négoce avec la Hollande.

Vous avez déménagé récemment, pourquoi avoir quitté le bourg de La Coquille pour la ZAE des Chanterelles ?

Notre précédent atelier était mal agencé. Cela engendrait de la fatigue  et des tâches inutiles ; par conséquent une perte de temps et d’efficacité. Nous arrivions à terme de nos investissements et nous avions besoin de structurer socialement l’entreprise.  L’opportunité de la vente de ce bâtiment arrivait à temps avec notre projet.

Notre nouvel atelier a été complètement repensé. Le process de fabrication a été réfléchi d’A à Z pour éliminer toutes ces tâches inutiles, gagner en sécurité, en économie d’énergie et en efficacité. Nous avons emménagé en Mai 2019 après 8 mois de travaux. Les entreprises qui ont réalisé les travaux nous ont parfaitement épaulés dans notre démarche de mise en place de process et d’économie d’énergie. Nous sommes ravis de notre installation. Nous avons gagné en précision de travail, augmenté le rendement de matière (plus de stockage qui s’abime), les locaux (intérieurs et extérieurs) sont toujours propres et opérationnels. Les bénéfices de toutes ces installations se retrouvent tant en sécurité qu’en amélioration de la rentabilité et des conditions de travail.

Quel lien avez-vous avec l’ Espace Entreprises de La Communauté de Communes ?

L’Espace Entreprises nous a accompagné dans notre projet,  du début à la fin. Jean-Louis Faye, Claude Camélias et Alexandre Bouvier se sont montrés très impliqués et nous ont réellement soutenus.

Merci à Christophe Merle pour ses photos

 

 

 

 

 

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×